VIDÉO. Leader de sa poule en Fédérale 3, le club de Plouzané s'investit pour le rugby adapté

VIDÉO. Leader de sa poule en Fédérale 3, le club de Plouzané s'investit pour le rugby adapté
Le Plouzané AC s'investit pour le rugby adapté.
Les Finistériens mènent un joli projet pour le rugby adapté, en marge de leur excellent début de saison.

VIDÉO. Fédérale 2 : Rennes remonte 100 mètres pour un magnifique essai collectif face à ChartresVannes en Pro D2, les projets ambitieux de Rennes et du Rheu en Fédérale 2... En 2017, le rugby breton se porte bien. Mais comment ne pas évoquer le début de saison de Plouzané, qui caracole en tête de sa poule de Fédérale 3 ? Les Finistériens sont tout simplement invaincus... En marge de ces performances sportives, le club s'investit - via l'association LANAOUR - dans le rugby adapté.

À l'origine du projet, Adrien Le Roy prévient d'emblée : "il ne faut pas confondre Handisport et sport adapté." Visible lors des Jeux Paralympiques, le Handisport regroupe les personnes atteintes d’un handicap physique ou sensoriel. Le rugby fauteuil est notamment bien implanté dans l'Hexagone, avec les excellents résultats de l'équipe de France. Adrien poursuit : "le sport adapté regroupe les personnes atteintes d’un handicap mental ou psychique regroupé en association sportive et affilié à la FFSA, les pratiquants se retrouvent alors au cours de journées pour participer à divers ateliers (foot, pétanque, basket…). Il existe tout de même dans de nombreuses disciplines des compétitions nationales, régionales et internationales pour les sportifs les plus performants comme le cross ou l'athlétisme."

Présentation et parcours rugby

Né en 1982 à Brest, Adrien teste de nombreux sports (foot, ping-pong, natation) avant de taquiner le ballon ovale à ses débuts au rugby club de Plabennec. Il a 14 ans. Trois ans plus tard, il bénéficie de l’ouverture du centre de formation de Vannes pour migrer dans le Morbihan. "Cette opportunité m’a permis de découvrir la Fédérale 2 dès que j’ai eu 18 ans. J’y ai passé 3 saisons." La suite ? Montauban (2 ans) et St Nazaire (6 mois) avant un retour en Bretagne, à Vannes. "Je suis resté 10 ans au Rugby Club de Vannes de 2004 à 2014, où j’ai eu la chance de connaître la montée en Fédérale 1 et de m’aguerrir en tant qu’éducateur bénévole au sein de la très belle école de rugby vannetaise. Le Plouzané A C Rugby m’a contacté en début d’année 2014 pour me proposer un poste d’éducateur salarié au club, et j’ai donc sauté le pas."

Naissance du projet Rugby adapté

"Mon parcours familial perso est atypique, mon père étant éducateur spécialisé et mes deux sœurs étant trisomiques. J’ai passé beaucoup de temps durant mon adolescence à encadrer bénévolement les actions sportives menées par l’établissement où travaillait mon père (course à pied, vtt…), de nombreux liens se sont créés entre les résidents des foyers et moi. A tel point que régulièrement (une fois l’année), les différents foyers de vie que je côtoyais lors de ma jeunesse s’organisaient pour assister à une rencontre de Fédérale 1 au R C Vannes et cela a duré pendant tout mon passage morbihannais. 

Lors de mon arrivée à Plouzané les échanges ont continué et c’est tout naturellement que le foyer de vie de Lesneven m’a contacté pour participer à une journée sport adapté organisée par l’association culturel et sportive du parcou de Lesneven sous l’égide de la Fédération Française de sport adapté (FFSA). Ces journées consistent à un rassemblement d’association diverses et variées (foot, pétanque, sarbacane, vélo…) où les participants passent d’atelier en atelier. Chaque activité dure environ 15 min, et il y a environ 200 participants par journée.

LANAOUR est simplement l’association des foyers de vie de Landivisiau, ils sont affiliés à la FFSA et organise leur propre journée sur Plougourvest généralement au mois d’octobre et c’est lors de cette journée que nous avons filmé le clip que vous avez visionné."

Actions menées et perspectives d’avenir

"Depuis mon arrivée au club en 2014, les échanges sont en augmentation permanente. Au départ, les foyers ont été invités à venir au stade voir nos matchs. Ensuite j’ai été sollicité pour la journée FFSA de Lesneven et depuis deux ans, nous participons également à celle de Landivisiau (à Plougourvest). Pour une journée FFSA, nous nous déplaçons à 3 ou 4 éducateurs pour trois ateliers (tir au but, poussée sur joug et parcours rugby). Nous avons été très bien intégrés et dès le départ, on a senti un véritable engouement, du plaisir autour de notre sport qui était absent jusque-là des rendez-vous en Finistère. Le rugby permet aux résidents de tester certaines choses qui leurs sont parfois proscrites comme le contact et permet à beaucoup de découvrir un sport méconnu dans le secteur

Aujourd’hui, nous allons plus loin dans notre démarche, nous avons déjà organisé deux journées au club avec repas en commun le midi. Une en juin et la dernière le 14 décembre dernier. Ces journées sont accès 100% rugby avec deux créneaux dans la journée : un avant le repas et l’autre après. Nous initions lors de ces moments les participants au plaquage, à la lutte et tout ce qui nous semble pertinent pour amener les sportifs à la pratique réel du rugby. Lors de la journée de juin, nous avons même réussi à mettre en place de vrai situation de jeu (2c2). La prochaine aura lieu au mois de mars prochain.

Le projet est maintenant de pérenniser ces échanges et de les conforter avec la création d’une section rugby adapté au sein du club. Cette section réunira des personnes atteintes d’un handicap mental et/ou psychique de plus de 18 ans. L’objectif de cette section est au départ de réunir des personnes sportives qui pratiqueront le rugby une fois par semaine au club. La section fera partie à part entière du club au même titre que les séniors ou l’école de rugby et participera à activement à la vie interne de l’association. Sur le long terme, nous espérons pouvoir organiser des rencontres sportives avec d’autres sections existantes dans le sud-ouest.

Le club de Plouzané sera donc très bientôt affilié à la FFSA (Fédération Française de Sport Adapté) et la section devrait voir le jour début 2018 (nous sommes en attente d’un numéro d’affiliation pour pouvoir débuter les inscriptions)."

Début de saison des séniors

Leader de sa poule, le Plouzané A C rugby est sur une bonne dynamique. "Le lien est bien entretenu des petits aux grands avec un investissement certain des séniors auprès de l’école de rugby; ce qui nous permet d’avoir un réservoir de jeunes joueurs très intéressants." La jeunesse, clé du succès du PAC ? 

L’an passé avec une moyenne d’âge aux alentours de 20 ans notre équipe réserve s’est qualifiée en quart de finale du championnat de France. Cette saison, avec quasiment le même groupe sénior à l’exception du retour des blessés de longue durée, et le renfort de trois recrues, nous arrivons invaincus à la trêve hivernale. Le groupe vit ensemble depuis de nombreuses saisons, les nombreux jeunes joueurs sont en progressions constantes et s’intègrent parfaitement, il est donc logique que cette année nous soyons plus performants.

Alors, quel objectif pour le club ? Si le coach anglais de l'équipe "reste très pragmatique" dixit Adrien, le bilan permet d'être peut-être plus ambitieux qu'une qualificiation en play-offs, visée en début de saison. "Le rugby Finistérien n’a jamais connu mieux que la Fédérale 3 et accéder à la division supérieur serait un véritable exploit, c’est pourquoi nous sommes très prudents concernant la suite de la saison."