Parent de rugbyman heureux - Chapitre 1 : Initiation

Ecrit par vous !
Parent de rugbyman heureux - Chapitre 1 : Initiation
Chapitre 1 : Initiation.

Cet article est rédigé par Jean-Michel Cormary, Merci à lui ! Vous pouvez proposer des textes de deux manières :

  • Racontez-nous la vie de votre club en devenant référent Rugbynistère pour votre équipe : cliquez ici.
  • Ecrivez sur le sujet de votre choix en devenant contributeur au Rugbynistère, pour ce faire contactez-nous !

En inscrivant mon fils à l'école de Rugby, je ne me doutais pas que j'allais vivre une véritable aventure humaine avec les autres parents.

« Aux jambes, aux jambes ! Léo, reste en ligne ! » hurle Francis, l’entraîneur de votre fils. C’est le premier entraînement et Léo est perdu sur la pelouse (et vous aus-si).
Un gamin trois fois plus grand que le vôtre surgit ballon en main et percute de plein fouet Léo. Votre cœur bondit mais vous faites l’effort de ne rien montrer. Es-sai. L’entrainement est terminé, sur ce terrain des bords de Jalles.
Vous avez eu le ventre tordu pendant une heure. Léo s’est fait cabosser, malaxer, brutaliser. Il est couvert de terre. Son vi-sage est rouge. Il est un peu hagard. Vous vous approchez des gosses réunis en cercle autour de Francis mais vous com-prenez que ce n’est pas votre place.
Le cercle se disperse et Léo arrive :
« Alors, c’était dur mon chéri, non ? Si tu veux, on peut plutôt essayer le foot ? »
Léo vous regarde et répond :
« Francis m’a dit que c’était bien : l’entraînement, c’est samedi. » et il sou-rit, une étincelle dans les yeux.


Ça y est, le piège s’est refermé. Léo est de-venu rugbyman : il a contracté le virus.
Et vous, vous venez de signer pour plu-sieurs années d’inquiétudes, de joies, de déceptions et de fierté : vous êtes entré dans le club très sélect des parents de pe-tits rugbymen.
Bien évidemment, selon que vous soyez le père ou la mère, vos réactions ne seront pas tout à fait les mêmes, vos réflexes non plus.
Les mamans auront souvent peur pour leur petit, n’aimeront pas beaucoup le voir prendre des coups, insisteront pour lui acheter un casque, râleront parce qu’il oublie son sweat dans les vestiaires.
Les papas seront très fiers de le voir se construire, pesteront quand il loupera un plaquage, le pousseront à faire encore des efforts, essaieront (sans succès) d’avoir l’avis des entraîneurs sur leur gamin, ca-resseront le secret espoir de le voir un jour en Top 14.
Bien entendu, si le père a lui-même joué au rugby, il sera beaucoup plus réaliste, saura donner des conseils sur la tenue en mêlée ou le positionnement en défense. En revanche, il sera aussi très critique en-vers l’arbitrage ou le travail des entraî-neurs, tout en ne partageant que très peu son avis.
Petit à petit, les parents qui suivent leurs enfants sur les tournois apprendront à se connaitre, partageront d’abord un demi-pêche à la buvette du club qui reçoit, puis amèneront un apéro à boire en commun, à midi, avant le pique-nique.
Ce groupe de parents formera bientôt un petit club de supporters qui commentera les exploits des petits. Ceux-ci devien-dront progressivement les enfants de tous les parents : si l’un se blesse, c’est tout le monde qui cherche son Arnica (celui-ci a pour essentielle vertu de rassurer les mamans), si l’un marque un essai, c’est l’explosion de joie pour tous.
Malheureusement, les catégories d’âge des enfants progressant par tranche de deux ans (moins de 8 ans, moins de 10 ans, etc.), le groupe de parents sera modi-fié de moitié tous les ans, et il faudra tou-jours reconstruire le club de supporters-parents, sans compter les nouveaux dont le gosse, déçu du foot, a décidé à 12 ans de se mettre au rugby.


C’est finalement une véritable équipe de parents qui se formera, dont le regard lé-gèrement réprobateur complexera ceux qui n’ont pas l’assiduité de suivre leur pe-tit.


Si t'as pas lu ces articles, tu joues pas dimanche !
Top 14 - Pourquoi Toulon ne souhaite pas conserver l'excellent Liam Gill ?
News Top 14 - Pourquoi Toulon ne souhaite pas conserver l'excellent Liam Gill ? 25 mai 2017 à 12:30
Coupe du monde 2023 - Montpellier ne fait plus partie des villes hôtes
News Coupe du monde 2023 - Montpellier ne fait plus partie des villes hôtes 25 mai 2017 à 11:00
BeIN Sports et France Télévisions s'offrent les Coupes d'Europe pour les quatre prochaines années
News BeIN Sports et France Télévisions s'offrent les Coupes d'Europe pour les quatre prochaines années 25 mai 2017 à 10:00
Rugby No Limit 2017 - Présentation des équipes : Les Cochons Bourguignons
News Rugby No Limit 2017 - Présentation des équipes : Les Cochons Bourguignons 25 mai 2017 à 07:00

Charger les commentaires