Les 32 signes qui montrent que c’est la reprise des matchs de rugby amateur

Les 32 signes qui montrent que c’est la reprise des matchs de rugby amateur
Tu sais que la saison est lancée, quand...

Le championnat fédéral a repris, place au championnat territorial. D’ailleurs, tu sais que c’est la reprise des matchs quand…

À l’entraînement

  • L’air grave, un dirigeant (ou le coach) te rappelle que plusieurs de tes coéquipiers ne joueront pas car leur licence n’est pas tamponnée, “alors que vous aviez deux mois pour le faire !
  • Malgré cela, la concurrence est assez rude : en septembre, tu es toujours 70 aux entraînements (contre une petite trentaine deux mois plus tard…)
  • Pour le dernier entraînement de la semaine, tu as une petite boule au ventre et tu croises les doigts pour jouer en première… ou pour figurer sur une feuille de match, tout simplement
  • L’annonce de l’équipe est d’ailleurs très scrutée : y aura-t-il des surprises ? Des nouveaux par rapport à la saison dernière ?
  • La traditionnelle mise en place est de retour. Manque de bol, les repères ne sont pas là et vous faites tomber quelques ballons. “Vous inquiétez pas les gars, ça ira mieux dimanche !” #MéthodeCoué

L’avant-match

  • Il y a forcément un coéquipier qui se trompe pour l’heure du rendez-vous, histoire de bien commencer la saison
  • C’est l’occasion d’enfiler les nouvelles dotations du club
  • Ou de revêtir celles de l’année dernière - voire pire, de ton ancienne équipe ! - si ton club ne se donne pas les moyens
  • Tu en rêvais depuis la fin de saison dernière : le poulet - pâte fait son grand retour #Masterchef
  • Tu sors tes nouveaux crampons. Flambants neufs pour ce premier match, mais pas encore adaptés à tes pieds : bonjour les ampoules !
  • Si tu joues à l’extérieur, tu retrouves ta place fétiche dans le car
  • Le coach des ¾ vient voir ses joueurs et leur demande s’ils ont bien révisé les combinaisons imprimées avec soin. Mais tu n’as pas le courage de lui dire que tu as laissé les feuilles au fond de ton sac
  • Et pendant ce temps-là, tu as ce pote qui… révise ! Si en septembre t’en es à réviser avant un match de rugby, on te souhaite bonne chance pour ton année scolaire !
  • Il y a toujours un mec de l’équipe qui s’est renseigné sur l’adversaire du jour et qui lance des rumeurs à tout-va : “à ce qu’il paraît, ils ont recruté six mecs de Fédérale 1…
  • Et ce coéquipier qui squatte la table de kiné pour se faire strapper (une fois sur deux, c’est juste pour faire beau sur Facebook)
  • Avant le match, il y a la queue pour aller aux toilettes. Besoin d’évacuer la pression les gars ? 
  • Dans le vestiaire, tu découvres les rituels des petits nouveaux, comme ce mec qui joue avec un caleçon porté pour la première fois en 2006…
  • Il y a aussi ce gars qui se regarde dans la glace et se recoiffe avant d’entrer sur la pelouse. Poulet, tu vas jouer au rugby, pas faire un défilé de mode !
  • Lors de la distribution des maillots, tu as un pote qui flotte dans le sien. Ou un autre qui doit tirer dessus pour rentrer dedans !

Le match… et l’après-match

  • Les ¾ font tomber les ballons et les avants gueulent
  • Les avants ne gagnent pas une touche et les ¾ gueulent
  • Bon… Disons les choses, ton cardio n’est pas encore au rendez-vous, tu es d’ailleurs cramé depuis l’échauffement parce que ton préparateur physique voulait “faire monter le palpitan
  • Aiiie, les crampes sont au rendez-vous !
  • Quand ton 10 sort le ballon directement en touche sur le coup d’envoi, tu te dis que la saison va être longue
  • C’est pareil au niveau des plaquages : après plusieurs semaines de trêve et des amicaux sans enjeu, il est parfois difficile de s’y remettre
  • On a beau t’avoir précisé que seul le capitaine parlait à l’arbitre, les mauvaises habitudes reviennent vite. Très vite…
  • Quand tu entends René crier “depuis le débuuuuut” dans les tribunes, tu sais que la saison est lancée
  • Un coéquipier ayant fait la plus belle cagade est récompensé par un joli costume bien ridicule… Alors, qui le portera pour la première fois de la saison ?
  • Si tu joues à l’extérieur, tous les nouveaux sont bizutés avec le jeu de la vitre, ou du saumon
  • Tu montres tes fesses sur l’autoroute, parce que ça t’avait manqué pendant l’été
  • Tu places la barre très haut en termes de 3ème mi-temps, au grand dam du chauffeur
  • …. et le lundi matin, tu as des courbatures aux cuisses et aux épaules. Elles ne t’avaient pas manqué celles-là !