Fédérale 1 / Lavaur-Albi : les frères ennemis tarnais !

Fédérale 1 / Lavaur-Albi : les frères ennemis tarnais !
Les deux clubs Tarnais se retrouvent pour la première fois depuis la saison 1993/1994
Fédérale 1
  • Matchs joués
  • Victoires
  • Classement
  • Points marqués
  • Points encaissés
Le Stade des Clauzades va revêtir ses habits d'apparats pour recevoir le grand frère albigeois. Pour ce Derby Tarnais comptant pour la poule 2, c'est un terroir du rugby hexagonale qui va vibrer ce week-end.  

Le contexte historique :

Le Tarn, patrie de Bernard Laporte le Président de la FFR et de Gaelle Hermet capitaine de l'équipe de France. Quand vous partez de ces postulats-là, vous aurez tôt fait de penser, que le département de Jaurès est devenu l'épicentre de l'ovalie made in France. Cela serait présomptueux, mais il est bien plus aisé de dire que ce sport y tire des racines profondes. Car à l'ombre du vaisseau-amiral castrais, naviguent d'anciens bastions aux lettres de noblesse pus qu'honorables.

Les Graulhet, Carmaux, Gaillac ou encore Mazamet ont su en leur temps, faire trembler les cadors à l'époque du « rugby à papa ». Dans ce terroir qui respire rugby, qui pense rugby, l'érigeant même en art de vivre : deux clubs ont traversé la longue histoire des joutes tarno-tarnaise sans même se croiser du regard (à l'exception de la saison 93/94). Lavaur et Albi cultivent sans le vouloir un antagonisme certain. Le chef-lieu de canton vauréen, a bâti son identité sur un rugby amateur haut de gamme, fait de passerelles fortes avec le grand frère Castrais et son puissant mécène le « Groupe Pierre Fabre ». Matthieu Bonello et Alexandre Albouy les deux coachs vauréens, anciens joueurs du CO en reconversion dans la cité Jacquemard, sont à l'image de ce club amateur qui tend toujours vers plus de professionnalisme. À Albi, dans la Préfecture Tarnaise, on vit encore dans le souvenir du faste de la génération Clement-Méla, où sous la houlette d'Eric Béchu à fait vaciller nombre de places-fortes du Top14 (2006-2008/2009-2010). Une épopée quasi-utopique, sur fond de professionnalisme empreint des valeurs d'un monde amateur qu'il venait tout juste de quitter. Le SCA était à son apogée et incarnait aux yeux de leurs adversaires : la solidarité et le combat ! Mais en 8 ans, les courbes se sont irrémédiablement croisées entre la « Cité Jacquemard » et la Cité Épiscopale. 

Le contexte actuel : 

Albi et Lavaur n'ont jamais boxé dans la même catégorie : les Albigeois tout en descendant les étages petit à petit, sont toujours restés dans le giron « pro », alors que doucement mais sûrement, Lavaur s'inscrivait dans les places-fortes du rugby amateur, jusqu'à l'apothéose de juin 2018 (titre de champion de France Jean Prat). Réunis du fait de la dissolution de la Fédérale 1 Elite, ce derby inédit va fleurer bon la rivalité de clocher sur un petit air de « Fils à Jo ». En pays de cocagne, après la digestion un brin compliqué du titre de champion (reprise décalée d'un mois, départs d'anciens, etc.) l'ASV a redressé la barre pour revenir se placer au chaud dans le peloton de tête de la poule 2. À seulement trois points d'une 4e place qu'ils visent avec appétit, Lavaur devant son public des Clauzades, va tenter de hausser son niveau pour, à l'image de Lannemezan face à Tarbes le week-end dernier, renverser l'ordre établi ! 

Gilen Queheuille dans le #MagSport RadioAlbiges ne s'en cachait pas : « On va leur demander la recette ! ». Coté Jaune et Noir du Sporting Club Albigeois, après une saison post descente de ProD2 en fédérale 1 Elite, ils se retrouvent dans cette Fédérale 1, un peu comme un chien dans un jeu de quilles. Dans l'obligation de tenir leur rang à chaque sortie, les coéquipiers de Gaetan Bertrand sont attendus au coin du bois, par des amateurs qui opposent leur courage au rouleau compresseur albigeois. Malgré une défaite à Tarbes lors de la première journée et à l'instar de Lavaur, une défaite dans le traquenard basque d'Anglet, le SCA trace sa route. Les Albigeois, après une belle victoire collective contre Saint-Jean-de-Luz, vont étrenner leurs galons de leaders de la poule 2 ce dimanche chez le champion de France en titre. Ce match sera certes une fête de l'ovalie tarnaise, mais avant tout, il risque d'être une vraie « partie de manivelles » entre deux mondes. Celui des amateurs de Lavaur qui vont vouloir démontrer aux pros albigeois, qu'au-delà des statuts sociaux, le rugby est un sport qui se joue avec le cœur et les tripes. En outre d'écrire une nouvelle page du folklore local, ce match sera la quintescence du rugby des campagnes.  

Dimanche 18 novembre au stade des Clauzades : Lavaur-Albi

Composition SC Albi: Cormenier-Casals-Navrozashvilli-André-Dufour-Calas-Essid-Tavalea-Bisman-Russell-Lacelle-Nabaro-Bertrand-Vasuinubu-Caminati

Remplaçants : Dedieu-Feltrin-Gaillard-Veyrac-Whetton-Vaccaro-Decrop-Tafili